L’incivisme routier, un autre phénomène

30 mai 2022

Société

Stop à l’incivisme routierDe nos jours, les jeunes de Ain Oulmène et à l’instar des autres villes, équipent leurs voitures d’accessoires pourtant bannis par la loi ,qui interdit l’utilisation par exemple, des boules d’attelage et plaques d’immatriculation non conformes, les phares au xénon et la pose du film plastique noir sur les vitres.

D’autres automobilistes se permettent de desserrer le collecteur et le pot d’échappement pour que ça « fasse beaucoup de bruit » pour attirer l’attention de la gent féminine.

Ces dernières années, cette tendance, qui était autrefois rarissime, gagne de plus en plus de terrain avec la mise en circulation de grosses cylindrées.

A cet effet, la demande de ces « accessoires automobiles » a explosé et ne cesse d’augmenter.

Pour ce qui est du code de la route, n’en parlons pas et malgré les nouvelles mesures relatives au code de la route entrées en vigueur depuis le début de février 2022 n’ont pas dissuadé les automobilistes qui continuent à ignorer la loi et le code de la route.

Affaire à suivre…

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON