APC de Ain Oulmène : Pas le moindre changement,rien ne se profile à court et à moyen terme

1 mai 2022

Actualités

Siège de la mairie de Ain OulmènePresque 6 mois depuis l’installation de l’assemblée populaire communale (APC) de Ain Oulmène ,les routes sont toujours dégradées et crevassées, les avaloirs obstrués, l’éclairage public défectueux voire inexistant dans beaucoup de quartiers, le bitume inexistant dans le lotissement 616 et d’autres cités et quartiers ,la distribution de l’eau n’est assurée qu’un jour sur trois dans l’ensemble de la commune ,pas de bacs à ordures dans plusieurs quartiers et l’Oued près du Souk est submergé par les ordures qui pourraient à tout moment générer des inondations lors des crues.

« Notre âne mieux que leur cheval »

A vrai dire,la commune de Ain Oulmène a été toujours mal gérée depuis la nuit des temps, comparativement à El Eulma,à Ain Arnat et à Ras El Oued ,reste une commune prise en otage par l’adage « Notre âne mieux que leur cheval » .

Un ras-le-bol quasi général latent de la population usée par l’oisiveté et pas le moindre changement ne se profile à court et à moyen terme.

Pour l’ensemble de citoyens, les élus ont, encore une fois, failli à leur mission et les citoyens n’attendent rien et estiment qu’ils n’arrivent pas à assurer la propreté quotidienne des quartiers.

Projets en veille depuis près deux décennies

De plus, des projets en veille depuis presque deux décennies tels que la réhabilitation du jardin public, des espaces verts ,la restauration des trottoirs, des maticos ,du stade , restauration de l’ancien siège de la justice pour abriter le siège du musée promise par l’ APC sortante, le projet des feux tricolores de signalisation et de circulation, le reboisement et le remplacement des arbres centenaires morts, la délocalisation du Souk et de l’abattoir « pour la énième fois » différée suite à la demande dit-on du locataire qui fait « la pluie et le beau temps ».

Pire, la maison de la culture et la bibliothèque réalisées à coups de centaines de milliards de centimes de dinars ,sont transformées partiellement en annexes de l’APC.

Et tout ça, l’APC ne semble aucunement ennuyée, inerte face à la galère des habitants de la commune.

Reste,le seul « espoir » pour les habitants de Ain Oulmène viendrait quand la Daira de Ain Oulmène sera érigée en wilaya donnerait un « coup de pied dans la fourmilière ».

2 Réponses à “APC de Ain Oulmène : Pas le moindre changement,rien ne se profile à court et à moyen terme”

  1. Tfoyl Dit :

    Bonjour,

    Triste constat, hélas mille fois confirmé.
    Et dire que cette commune dispose de ressources humaines et financières à faire pâlir des centaines d’autres communes du pays !
    Transformée aujourd’hui en un gros bazar entouré de cités dortoirs où l’ennui le dispute à la mal-vie, livrée à la négligence généralisée, elle fait vraiment peine à voir…

    Répondre

Laisser un commentaire

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON