Lancement du nouveau roman d’Abdelouahab HAMMOUDI “Colbert” (Article actualisé)

3 juillet 2021

Culture

Couverture du roman "Colbert" d'Abdelouahab HAMMOUDI

Couverture du roman « Colbert » d’Abdelouahab HAMMOUDI

L’auteur natif de Ain Oulmène, récidive et signe un nouveau roman qui a nécessité plus d’année de travail « Colbert » paru à l’occasion du 59e anniversaire de notre indépendance.

Il relate le drame d’une famille durant la guerre de libération à Ain Oulmène ex Colbert, un petit village situé à 33 kilomètres au Sud de Sétif.

Ce roman est disponible à la libraire Fennec Books au Park Mall de Sétif et disponible déjà sur AMAZON sur le lien ci-après https://www.amazon.fr/dp/B09B1M3BL7

Il est disponible également à Ain Oulmène , l’Administrateur AM du Blog « Colbert Hier,Ain Oulmène Aujourd’hui » et du site « Les Nouvelles de Ain Oulmène » se chargera de la commande et de la livraison du roman .

Pour toute commande ,n’hésitez pas à me contacter aux e-mails ci-après: Prix du Roman : 600,00DA

  • villagedecolbert@yahoo.fr
  • villagedecolbert@gmail.com
  • villedeainoulmene@gmail.com

Cordialement.

Vidéo de lancement conçue par Hacène DOUHIL du roman « Colbert » d’Abdelouahab HAMMOUDI

15 Réponses à “Lancement du nouveau roman d’Abdelouahab HAMMOUDI “Colbert” (Article actualisé)”

  1. KN à Abdelouahab Hammoudi Dit :

    Merci, Abdelouahab.
    Toujours à ta disposition !
    Avec toutes mes amitiés.

    Répondre

  2. KN Dit :

    Je tiens d’abord à remercier mon ami Abdelouahab pour m’avoir dédicacé le livre. Pour apprécier un livre, il faut le relire au moins une fois.Je lai relu deux fois, et je peux dire que c’est une histoire très touchante et le livre, écrit avec un style limpide, se laisse lire d’une seule traite, tant Abdelouahab a su introduire le suspens dans la narration. Mêmee si nous autres anciens de Ain Oulmene, nous connaissions déjà une partie de l’intrigue, le roman est tellement entraînant et plein d’humanité, qu’il nous donne l’impression de lire cette histoire pour la première fois.
    Merci Abdelouahab pour ces excellents moments de lecture.

    Répondre

  3. C.K. Dit :

    Une foule violente d’hommes pakistanais a vandalisé un temple hindou.
    Le temple a été incendié et des idoles profanées.
    Intolérance religieuse? Peut-être.

    « Dans la culture Algerienne, dire « Ould Lihoudia » n’a pas nécessairement une connotation raciste ou négative. »
    (Colbert page 151).
    Intolérance religieuse, insensibilité, bigoterie? Certainement!

    Répondre

    • A M à C.K Dit :

      Bonjour,
      Merci pour le commentaire mais je doute fort que soit ainsi, en tous les cas c’est mon avis.
      Chez nous très peu de gens sont tolérants.
      A+++

      Répondre

      • Ex. C Dit :

        Bonsoir AM et CK.

        Il m’est difficile d’accepter que « Ould Lihoudia » ne soit rien d’autre qu’une insulte odieuse.
        Essayer de nous convaincre que c’est l’équivalent de « Ould El Horra » est mesquin et inexcusable.

        Pour ce qui est de « l’influence inégalable de la mère sur ses enfants », mon grand-père et mes oncles maternels ont pris soin de ma sœur et moi à la mort de notre père.
        Savez-vous pourquoi?
        C’était tout simplement parce que mes oncles paternels étaient gourmands, ils voulaient garder notre part de l’héritage pour eux-mêmes.
        Voilà !

        Merci.

        Répondre

        • A M à Ex. C Dit :

          Bonjour,
          je partage pleinement ce que tu penses et tout à fait d’accord avec toi.
          Espérant que les générations futures verraient autrement les choses que leurs prédécesseures et vivre dans un monde de tolérance, d’amour sans modération,d’égalité et de liberté de penser sans aucune contrainte.
          A+++

          Répondre

        • Abdelouahab Hammoudi Dit :

          Bonjour,
          Juste une précision. « Dans la culture Algérienne, dire « Ould Lihoudia » n’a pas nécessairement une connotation raciste ou négative » j’ai insisté sur le mot NECESSAIREMENT donc je n’ai pas évacué la dimension négative de l’expression mais relevé qu’il y a des gens, peut être minoritaires qui ne le pensent pas. J’ai décidé de mettre en avant le côté positif plutôt que négatif.
          Il y a des écrivains algériens, quand ils parlent de leur pays ne montrent que le misérabilisme, l’ignorance la pauvreté, l’immoralité de ce peuple.
          Moi j’ai pris parti dès le début, je ne montrerai que ce qui est beau de Colbert. C’est un village qui m’a beaucoup donné et j’ai voulu que ce livre soit une reconnaissance envers le village et ses habitants.
          « Pour ce qui est de « l’influence inégalable de la mère sur ses enfants »
          En effet ton expérience est personnelle et de ce fait ne peut pas être généralisée.

          J’ai écris ce roman non comme un travail de documentation, mais comme un chant envers un village que j’ai aimé et que j’aime toujours.

          Répondre

  4. A M Dit :

    C’est merveilleux !!!

    Une fois vous commencez à lire vous ne pourrez plus lâcher ce roman passionnant.

    Les personnages sont plus attachants les uns que les autres et l’auteur de ce roman a usé d’un style très fluide et accrocheur dans un parfait français avec des mots de chez nous « là où il faut ».

    Quelle plume !!!

    Franchement un bon roman à lire, auteur à suivre et espérant que cette œuvre s’adaptera prochainement au cinéma.

    Merci Abdelouahab.

    Répondre

  5. Tfoyl Dit :

    Bonne nouvelle.
    J’espère que les autorités locales vont acquérir quelques exemplaires et les mettre à la disposition des bibliothèques municipales et scolaires de la ville…

    Répondre

  6. KN Dit :

    Merci pour cette excellente nouvelle. Je suis impatient de lire ce livre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON