Vers la création d’un musée sur l’histoire de la ville de Ain Oulmène

21 janvier 2019

Culture

Vers la création d’un musée sur l’histoire de la ville de Ain Oulmène
 (http://museedeainoulmene.unblog.fr/)


(http://museedeainoulmene.unblog.fr/)

Le musée sur l’histoire de la ville de Ain Oulmène devrait voir le jour au plus tard l’année prochaine, a-t-on appris ce jeudi du président de l’Assemblée communale (PAPC) de Ain Oulmène ,Youcef  Belmadani.

Ce musée, fournira sans doute les informations sur l’histoire de la ville de Ain Oulmène et de sa région.

Le futur musée serait abrité selon la même source aux ex sièges de la justice ou du service d’hygiène de la commune.

Une bonne opportunité pour tous les habitants, particulièrement la jeunesse et les générations futures de découvrir le quotidien de nos ancêtres au fil des siècles, par des gravures, des photos,,des pièces de monnaie,des maquettes ,des objets ,des outils , des ustensiles, des vestiges archéologiques et autres.

En attendant, vous pouvez consulter le site du musée virtuel de la ville de Ain Oulmène et de sa région dédié à l’histoire et mis en ligne le 07 novembre 2017.

Affaire à suivre…

8 Réponses à “Vers la création d’un musée sur l’histoire de la ville de Ain Oulmène”

  1. Tfoyl Dit :

    Bonjour,

    Moi, j’ai un rare souvenir (61 ? 62 ?) d’un homme retrouvé pendu au mûrier qui était à côté de la vespasienne publique (près de l’Eglise).
    Quelqu’un aurait-il son identité ?

    Répondre

  2. Abderr à K N Dit :

    merci khouya laaziz je savais que je trouverai quelque chose chez toi c’est quant même une partie de l’histoire de Ain Oulmene

    Répondre

  3. K.N. Dit :

    Bonjour cher ami Abderr.
    Ravi de te lire et de voir que le blog est de nouveau fréquenté par les anciens.

    La légende disait que c’était un moudjahid qui aurait tourné sa veste après que son père eût été tué par les Moudjahidine, mais on n’en savait rien. Je crois savoir que ce n’était pas un harki, mais un soldat régulier, sous-officier probablement au sein d’une compagnie de Dragons répartie à l’époque entre Ain Azel et Ain oulmene.
    Quant à Djamila dite Djamila bent Daâba, c’était sa petite amie et il se promenait tous les jours avec elle, bras dessus, bras dessous le long de la rue principale.
    Il était réputé pour ētre très dur avec les Moudjahidine qu’il capturait.
    Pour l’anecdote, je me souviens qu’une nuit de 1961 vers une heure du matin,, il s’était présenté à notre domicile au village en compagnie de Lahcene Yazid menotté et avait ordonné à mon père de tuer Lahcene en lui tendant un pistolet, Mon père, en se prévalent de son statut d’ancien combattant de la guerre 39-45, ne s’était pas laissé démonter et avait répondu sèchement à Tarbeg que non seulement, il n’allait pas exécuter cet ordre, mais qu’il allait se plaindre tout de suite auprès de son commandant. Aussitôt, Tarbeg s’est excusé auprès de mon père et est parti.

    Répondre

  4. Abderr Dit :

    Quand nous étions gamins et juste avant l’indépendance on entendait parler de ÄSKAR TARBEG, qui était un redoutable harki, on nous disait qu’il était moudjahid et que ses compagnons ont tué sa mère qui a vendu la mèche aux français sous l’effet de la torture, suite à quoi il a rallié les rangs de l’ennemi, est-ce vrai ? Quelqu’un pourrait-il nous donner la vraie version ? Je me rappelle que nous allions devant chez lui et donner des coups de cailloux sur la porte de sa maison ou se trouvait parait-il sa femme prénommée Djamila qu’on n’a jamais vue d’ailleurs

    Répondre

  5. Toufik Dit :

    J »attends de voir!!!

    Répondre

  6. jk Dit :

    bonne nouvelle ..

    Répondre

Laisser un commentaire

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON