Brésil : inquiétant retour du passé

Posté le 29 octobre 2018 par A M dans Amérique du Sud

Brésil : inquiétant retour du passé
Archives Google

Archives Google

Editorial. Avec l’élection de Jair Bolsonaro, nostalgique de la dictature, le Brésil s’ajoute à la liste déjà longue des pays qui ont basculé dans le national-populisme.

Editorial du « Monde ». Le Brésil vient d’élire un président raciste, sexiste, homophobe et partisan de la torture. Ancien parachutiste, nostalgique d’une période dictatoriale (1964-1985) que l’on croyait à jamais révolue, Jair Bolsonaro est le premier militaire élu depuis l’accession au pouvoir, en 1946, de Gaspar Dutra.

Avec une très large majorité (55,1 % des voix), le candidat d’extrême droite ferme une parenthèse de l’histoire brésilienne de treize années de gouvernements dirigés par le Parti des travailleurs (PT) de Lula, à laquelle s’ajoutent trente-trois ans d’alternance politique modérée entre le centre gauche et le centre droit. Qu’il s’agisse de l’élection de Sebastian Pinera au Chili, de Mauricio Macri en Argentine ou d’Ivan Duque en Colombie, les grandes consultations politiques d’Amérique latine vont dans un sens unilatéral que seule la victoire d’Andres Manuel Lopez Obrador au Mexique a pris à rebours. Hormis cette exception, le « tournant à gauche » du sous-continent a vécu.

Au Brésil, la destitution de la présidente, Dilma Rousseff, en août 2016, la condamnation de son prédécesseur, Lula, en juillet 2017, puis son emprisonnement en avril 2018 et son interdiction de briguer un nouveau mandat sont autant d’événements qui s’inscrivent dans le contexte d’une droitisation de plus en plus marquée du plus grand pays d’Amérique du Sud.

Aucune ambiguïté sur son extrémisme

Le parcours du futur président ne souffre d’aucune ambiguïté sur son extrémisme. Elu député dès 1991, Jair Bolsonaro est ensuite accusé d’avoir tenté d’organiser des attentats afin d’attirer l’attention sur la faiblesse des salaires des militaires, ce qui lui vaut de passer quinze jours en prison. Il faut attendre la fin de la décennie 1990 pour que l’opinion publique découvre sa violence verbale.

En plein Congrès, en 1999, il regrette que la dictature n’ait pas exécuté 30 000 personnes corrompues supplémentaires, dont le président de l’époque, Fernando Henrique Cardoso. Quatre ans plus tard, au cours d’un débat télévisé, il lance à la député PT Maria do Rosario qu’il ne la violerait jamais, car elle ne le méritait pas. Un propos qu’il répète, onze ans plus tard, dans les couloirs du Congrès, à l’adresse de celle qui est devenue entre-temps secrétaire aux droits de l’homme sous Dilma Rousseff.

A 63 ans, Jair Bolsonaro est, de loin, le chef d’Etat de droite élu le plus extrémiste de l’histoire récente d’Amérique latine. Outre sa violence verbale, il se distingue avec une certaine constance par son racisme vis-à-vis des peuples indigènes et des Noirs, par sa misogynie et son culte des armes à feu. Cette rhétorique lui vaut rapidement d’être désigné par la presse comme le « Trump brésilien » ou le « Trump tropical ».

Un ultranationalisme chimiquement pur

La campagne électorale de 2018, loin de revigorer une démocratie malade, a accentué ses maux. Les discours de Jair Bolsonaro, faiblement articulés, se réduisent à un ultranationalisme chimiquement pur, totalitaire et vengeur. Le Brésil, invoqué dans quasiment toutes ses phrases, doit être libéré, selon lui, nettoyé et purifié des « délinquants » et des « rouges ». Toute sa capacité à gouverner dépendra désormais de la manière dont il s’y prendra pour rassembler autour de lui une majorité solide au Parlement, malgré ses orientations radicales. En cas de minorité, il présidera par décrets, comme il l’a déjà évoqué.

Le Brésil vient s’ajouter à la liste déjà longue des pays qui ont basculé dans le national-populisme un peu partout dans le monde, donnant le sentiment qu’aucun continent n’est immunisé contre cette montée. Cette dynamique dangereuse va se traduire rapidement par des effets très concrets au Brésil.

Ainsi, avec l’arrivée de M. Bolsonaro au palais du Planalto, à Brasilia, on doit s’attendre à un resserrement diplomatique spectaculaire avec Washington et un Donald Trump qui partage une même vision sur un certain nombre de sujets. Le nouveau chef d’Etat devrait s’aligner sur la position des Etats-Unis à propos d’Israël, mais aussi du Venezuela. Et puis, il a promis que, sous son mandat, le Brésil sortira de l’accord de Paris sur le climat et mettra un terme à l’agence brésilienne chargée du contrôle de la déforestation et de la démarcation des terres indigènes. Pour le Brésil, l’Amazonie et la planète, il s’agit d’un inquiétant retour du passé.

(LE MONDE | 29.10.2018)

Répondre

D'autres nouvelles

Caricature

Caricature

Citations du Jour

Archives

Copyright

Copyright ©2005-2019-AM,Colbert Hier,Ain-Oulmène Aujourd’hui.All Rights Reserved.

19 mars 1962-19 mars 2019

Albums

  • Album : *Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Scoubidou</b> <br />
  • Album : Equipe de Football 2
    <b>Etoile Sportive de Ain-Oulmène,75-80</b> <br />
  • Album : Equipe de Football
    <b>Joueurs de l'étoile,63-64</b> <br />
  • Album : Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Banania</b> <br />
  • Album : Paysages de la Région de Ain-Oulmène
    <b>L'Oued à Ouled Tebben,Mars 2011</b> <br />
  • Album : Edifices du village de Colbert
    <b>L'Infirmerie,45-50</b> <br />
  • Album : Ain-Oulmène 2
    <b>La Rue Nationale</b> <br />
  • Album : Photos de jeunesse,62-76
    <b>Le nid des cigognes,62-63</b> <br /> Le village en comptait plus d'une cinquantaine

Commentaires récents

Photo Souvenir

Villa Orgelès,Colbert

Sondage

Dites-moi ce qui ne va pas ds le blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos sur flickr

Culture

Vers la création d’un musée sur l’histoire de la ville de Ain Oulmène

Vers la création d’un musée sur l’histoire de la ville de Ain Oulmène

(http://museedeainoulmene.unblog.fr/) Le musée sur l’histoire de la ville de Ain Oulmène ...

Economie

Délocalisation des taxis de Ain Oulmène du marché des fruits et légumes de Birgaille vers la gare routière de Sétif

Délocalisation des taxis de Ain Oulmène du marché des fruits et légumes de Birgaille vers la gare routière de Sétif

Archives Google Selon une « source digne de foi », souvent très crédible, ...

Education

Classes surchargées au niveau des lycées de Lakhdar Belmadani,Blilita Larbi et Khellaf de la ville de Ain Oulmène

Classes surchargées au niveau des lycées de Lakhdar Belmadani,Blilita Larbi et Khellaf de la ville de Ain Oulmène

Archives du blog Cette année la rentrée scolaire 2018-2019 a été ...

Europe

Photojournalisme : Visa pour l’image récompense une femme

Photojournalisme : Visa pour l’image récompense une femme

Le festival du photojournalisme Visa pour l’image a couronné, samedi ...

Evènement

Chaque nouvelle année est un nouvel élan, un nouveau départ, une promesse de bonheur et de réussites

Chaque nouvelle année est un nouvel élan, un nouveau départ, une promesse de bonheur et de réussites

Chaque nouvelle année est un nouvel élan, un nouveau départ, ...

Faits divers

Un agent mortellement électrocuté en creusant un trou avec un marteau piqueur à Ain Oulmène

Un agent mortellement électrocuté en creusant un trou avec un marteau piqueur à Ain Oulmène

Archives Google Un agent d’une entreprise privée exerçant pour le compte ...

Hommages & Pensées

Hommage & Pensées

Hommage & Pensées

Photo prise le 02 Juillet 2011, Ces gens-là… Hommage à nos Aînés,décédés ...

Interview

Slimane BENAÏSSA, Écrivain, dramaturge, comédien : « C’est la culture, et non les lois, qui change les choses »

Si aujourd’hui en matière d’expression et même de création (dans ...

Planète,Environnement & Climat

Froid sibérien et premières chutes de  neige à Ain Oulmène

Froid sibérien et premières chutes de neige à Ain Oulmène

Ain Oulmène,24-01-2019 Météo Algérie l’avait annoncé, la neige est bel et ...

Portrait

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Le philosophe André Glucksmann, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 juin ...

Proche Moyen Orient

Yémen : 85 000 enfants morts de faim ou de maladie, selon une ONG

Yémen : 85 000 enfants morts de faim ou de maladie, selon une ONG

Archives Google La bataille pour le contrôle de la ville portuaire ...

Reportage

Le plus vieux cimetière d’El Gasriya de la ville de Ain Oulmène est abandonné depuis les « années 90 »

Le plus vieux cimetière d’El Gasriya de la ville de Ain Oulmène est abandonné depuis les « années 90 »

Photos à l’appui, le cimetière d’El Gasriya de la ville ...

Santé

Prolifération de magasins herboristes sans précédent dans la ville de Ain Oulmène

Prolifération de magasins herboristes sans précédent dans la ville de Ain Oulmène

Archives Google De plus en plus ,on aperçoit l’ouverture de magasins-herboristes, ...

Sciences & HighTech

Non, l’Algérie ne serait pas un nouveau berceau de l’humanité

Non, l’Algérie ne serait pas un nouveau berceau de l’humanité

Archives Google La technique du paléomagnétisme utilisée par les archéologues pour ...

Université

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

Grève ENS El Eulma,03-12-2017 Les étudiants de l’école normale supérieure (ENS) ...

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON