Le harem : entre Ottoman et Turc

Posté le 1 mars 2018 par A M dans Contribution,Débats & Idées

Le harem : entre Ottoman et Turc

Amin ZaouiNous Algériens, écrivains, historiens, chercheurs universitaires et même simples citoyens, nous traînons en nous, en héritage intellectuel, un complexe envers une vérité historique qui est la colonisation turco-ottomane de l’Algérie (1515-1830).

Dès qu’il s’agit d’évoquer le rapport colonisé-colonisateur pendant la période turco-ottomane dans notre pays, une crispation intellectuelle prend le dessus. Il faut le dire, le dire clairement à nos élèves, à nos étudiants et à nos lecteurs que ce qui est appelée dans nos manuels scolaires, dans nos thèses universitaires, dans nos débats “présence ottomane en Algérie”, était bel et bien “une colonisation”.

Notre pays est passé d’une colonisation turco-ottomane à une autre française. L’Algérie a vécu deux épreuves historiques consécutives : le mal de la colonisation orientale et celui de la colonisation occidentale. Notre peuple a goûté aux deux recettes !! Shawarma et Omelette !

Parce que la colonisation turco-ottomane était menée par l’empire musulman, nos historiens, et à leur tête Abou El-Kacem Saâdallah (1930-2013) que je respecte beaucoup, n’ont jamais admis de dire et de dénoncer ce que les Algériens ont enduré pendant trois siècles de la répression turque. Une colonisation pure et dure. Après trois siècles de colonisation turco-ottomane, les Algériens se demandent aujourd’hui : y a-t-il quelque chose de qualité ou d’exception que la “présence !” turco-ottomane nous a léguée en matière de culture, de littérature, de langue, et même d’architecture hors quelques grandes cités ? Citez-moi un seul poète, en arabe, en tamazight ou en turc qui a marqué cette époque ?

Citez-moi un seul grand savant dans une des trois langues témoin de cette Histoire ? Un historien ? Un féqih moderne ? Un littérateur ?
Certes, les Turcs-Ottomans nous ont légué des souvenirs sur la pauvreté et les stigmates de l’analphabétisation. Ils ont ramassé les impôts (al-kharaj) en argent, en or, mais aussi en chèvres, en mulets, les caisses de blé, d’orges, des figues sèches… et des petites filles enlevées pour garnir les harems du palais du sultan !

Pour les Algériens, les fellahs et les artisans et commerçants de cette époque turco-ottomane, leur vie n’était pas en rose. Les historiens ont rapporté quelque chose sur les massacres turcs en Algérie : “Suite au refus de payer injustement les impôts imposés et l’accessibilité à la forêt de Mizrana pour l’extraction du bois et du liège, le pouvoir turc a organisé, le 29 mai 1825, une expédition punitive contre le village Aït Saïd… qui a provoqué la mort de plus de 300 citoyens du village. L’expédition a été menée par Yahia Agha à la tête de plus de 600 janissaires…

Certaines têtes des chefs du village ont été prises par les turques pour les exposer à Bab Aoun devant les chefs turcs.” D’autres témoignent : “Entre 1805 et 1813, plusieurs insurrections prirent place, dont celles de 1816 et 1823. Il en fut ainsi également dans les Aurès où les Chaouis avaient interdit toute présence effective du pouvoir ottoman. En 1520, un certain Sidi Ahmed ou El-Kadhi se démarqua des autres Kabyles en résistant à la colonisation turque.

Il avait même réussi à s’emparer d’Alger, forçant le chef de bande, Kheir Eddine Barberousse à se replier à Jijel. Le 20 juillet 1535, Kheir Eddine Barberousse lance un raid sur l’île de Minorque, dans les Baléares ; il enleva des centaines de captifs et les fit vendre au marché des esclaves, à Alger.”
Dans ses romans, l’écrivain turc Orhan Pamuk, lauréat du prix Nobel en 2006, a hautement décrit le danger que représente la culture nostalgique ottomane sur la pensée politique dans la société moderne turque.

Le passé de la piraterie et des razzias, qui a longtemps marqué l’histoire turco-ottomane, est de retour. Aujourd’hui, le populisme conjugué à l’islamisme cuisiné dans une sauce de nostalgie ottomane passéiste est la plateforme capitale des islamistes, à leur tête les frères musulmans, parti au pouvoir en Turquie, et qui petit à petit, tirent la société vers des pratiques de la période ottomane, l’époque de Harem sultan ! Loin de l’occidentalisation et de la raison.

(Par Amin Zaoui,Liberté du 01-03-2018)

aminzaoui@yahoo.fr

 

2 Commentaires le “Le harem : entre Ottoman et Turc”

  1. K.N.

    Bonjour.
    Aussi bizarre que cela puisse paraître, les turcs n’ont jamais été considérés comme des colonisateurs du seul fait qu’ils était musulmans, Or les exactions commises par ces derniers sur les populations étaient aussi barbares que celles des français, sinon plus. Leur présence en Algérie se résume en pillage du pays et l’appauvrissement de la population par la perception par la force brutale d’impôts injustes, sans construire une seule route, ni une seule école.
    Mais comme ils étaient musulmans, on leur pardonne tout.
    Baba Ali qui a donné son nom à une agglomération d’Alger avait pour sport favori de prendre chaque matin son fusil et de l’essayer sur le premier arabe qui passait devant sa fenêtre.

    • A M à K.N.

      Bonjour
      Toujours présent sur le blog et je te remercie beaucoup.
      Dans sa chronique,Amin Zaoui,nous a fait savoir qu’Agha a massacré plus de 300 personnes, un vrai génocide entre Boumerdes-Ait Said près de Bouzeguene (Tizi ouzou) et le Hic une gare ferroviaire en plein centre d’Alger porte son nom.
      Les turcs nous ont colonisé, nous ont méprisé et « on » baptise leur passage entaché de sang, de violence, de mépris et de Hogra.
      Les algériens ne connaissent pas leur histoire et leur véritable identité.
      A+++

Répondre

D'autres nouvelles

Citations du Jour

mars 2018
D L Ma Me J V S
« fév   avr »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Copyright

Copyright ©AM 2005-2018 Colbert Hier,Ain-Oulmène Aujourd’hui.All Rights Reserved.

Albums

  • Album : *Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Scoubidou</b> <br />
  • Album : Equipe de Football 2
    <b>Equipe Sportive de Colbert " ESC "</b> <br />
  • Album : Equipe de Football
    <b>Etoile Sportive de Colbert,1927</b> <br />
  • Album : Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Parfum Ploum Ploum</b> <br />
  • Album : Paysages de la Région de Ain-Oulmène
    <b>Abricotier en Fleurs,Sud Ouest de Ain-Oulmène aux environs de Ouled-Tebben,Mars 2011</b> <br />
  • Album : Edifices du village de Colbert
    <b>La poste de Colbert,1890-1900</b> <br />
  • Album : Ain-Oulmène 2
    <b>La Rue Nationale</b> <br />
  • Album : Photos de jeunesse,62-76
    <b>MM. Dufour & Kouider en face de la cour du collège de garçons 63-65</b> <br /> de Gauche à droite,un enseignant,Dufour,Talaâ Kouider & Madouni Yacine

Commentaires récents

Archives

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905
Identification effectuée par KN & AM
En haut et à gauche, la route vers Bir Haddada
Au milieu, on y voit deux maisons en blanc dont la toiture en tuiles en forme hexagonale ,à droite c’est l’ancienne poste et sa gauche une villa démolie en début des années 70
En premier plan, à droite , c’est l’infirmerie devenue hôpital,post-indépendance et aujourd’hui c’est le siège de la BMPJ
Au centre, l’église du village et plus bas à droite la ferme Rieu
En arrière plan à droite l’hôtel des messageries et un peu plus à sa droite l’immeuble de Bakir et Rachi
Devant le grand hangar en blanc en avant plan ,le garage de Benmaameche Mokhtar
Et en avant plan tout à fait à droite Ain Lèhnèche

Charles Aznavour,La Mamma

Sondage

Dites-moi ce qui ne va pas ds le blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos sur flickr

Amérique du Nord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Le président des États-Unis a annoncé mardi qu’il rétablissait le ...

Amérique du Sud

Les Colombiens rejettent l’accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc)

Contre toute attente, les Colombiens ont rejeté dimanche, de peu, ...

Asie-Pacifique

Les Rohingya du Myanmar – Des pions dans la guerre que les Anglais livrent aux Chinois par l’intermédiaire des djihadistes saoudiens

L’attention des médias est dirigée vers des violences ethniques mineures ...

Culture

Les bibliothèques de la ville de Ain Oulmène et de Draâ El Miad sont sous-utilisées et perdent leur principale vocation

Les bibliothèques de la ville de Ain Oulmène et de Draâ El Miad sont sous-utilisées et perdent leur principale vocation

Le coût de réalisation de ces deux bibliothèques étant estimées ...

Europe

Première nuit en prison pour Tariq Ramadan mis en examen pour viols

Figure clivante de l’islam en France, Tariq Ramadan a été ...

Evènement

L’an Amazigh 2968 : Un rite vieux de plusieurs milliers d’années célébré ce 12 janvier 2018 sous les couleurs officielles

Le rite « Yennayer » ou l’an Amazigh, communément appelé chez nous ...

Hommages & Pensées

Hommages & Pensées

Hommages & Pensées

Photo prise le 02 Juillet 2011, Ces gens-là… Hommage à nos Aînés,décédés ...

Planète,Environnement & Climat

A quelques jours de Ramadan et à la veille de la période estivale,la crise de l’eau continue à sévir à Ain Oulmène

A quelques jours de Ramadan et à la veille de la période estivale,la crise de l’eau continue à sévir à Ain Oulmène

La persistante crise de l’eau continue de sévir dans la ...

Portrait

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Le philosophe André Glucksmann, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 juin ...

Proche Moyen Orient

La malhonnêteté des grands médias à l’égard de la Palestine

Le jeune Fawzi al-Junaidi – ici maltraité par toute une ...

Sciences & HighTech

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Depuis le lancement de la 4G par les opérateurs de ...

Université

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

Grève ENS El Eulma,03-12-2017 Les étudiants de l’école normale supérieure (ENS) ...

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON