600 millions de centimes de dinars prévus en 2016 pour la réhabilitation du jardin public de la ville de Ain Oulmène retournés au trésor

600 millions de centimes de dinars prévus en 2016 pour la réhabilitation du jardin public de la ville de Ain Oulmène retournés au trésor
Le Jardin Public

Photo Archives

L’enveloppe financière évaluée à près de 600 millions de centimes de dinars qui a été prévue en fin 2016 pour la réhabilitation du jardin public de la ville de Ain Oulmène a été retournée au trésor de la wilaya de Sétif pour « absence d’existence de documents administratifs» du dit projet.

Le responsable du contrôle financier aurait demandé au premier responsable de la commune de fournir les documents justificatifs fonciers pour avaliser cette dépense malheureusement ce dernier n’a pas pu fournir aucune preuve de possession des biens du jardin public.

A ce jour, aucune information n’a été donnée ou encore la suite réservée à ce dossier autrement dit à la régularisation administrative du jardin public par les responsables locaux de la commune.

Aujourd’hui, le jardin public est toujours abandonné et se  trouve dans un état déplorable en fin de mandat des élus locaux.

, ,

2 Réponses à “600 millions de centimes de dinars prévus en 2016 pour la réhabilitation du jardin public de la ville de Ain Oulmène retournés au trésor”

  1. K.N. Dit :

    Bonjour AM

    Le problème qui ronge l’APC de Aïn Oulmene, et toutes les communes et administrations d’Algérie en général, est l’incompétence, sinon comment l’ancienne commune de Colbert aurait-elle pu aménager ce jardin autrefois, si le terrain ne lui appartenait pas ou ne lui a pas été concédé pour cet usage ?
    Une simple recherche dans les archives de la Conservation Foncière aurait permis de constater que le terrain du jardin public a sûrement été concédé à la Commune dans ce but.
    Il y a aussi un autre problème spécifique à la Commune de Ain Oulmene, c’est que les archives antérieures à 1933, notamment les archives foncières, étaient en possession de l’ancienne commune mixte des Rirha, à laquelle a succédé le syndicat intercommunal de Aïn Oulmene puis l’Entreprise Intercommunale des Travaux de Aïn Oulmene qui a refusé catégoriquement de transférer ces archives à la commune malgré toutes les démarches, archives qui ont disparu suite à la dissolution de ladite entreprise dans les années 1990.

    Répondre

Laisser un commentaire

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON