L’école algérienne est victime des wahhabistes

Posté le 28 septembre 2017 par A M dans Contribution,Débats & Idées

Depuis la deuxième moitié des années 1970, les orientations et les finalités imposées à l’école algérienne ont amené cette dernière à être prise en étau entre deux idéologies rétrogrades.

D’un côté, un nationalisme chauvin enveloppé dans un panarabisme linguistique oppressif et de l’autre, l’idéologie wahhabiste hypocritement abritée derrière l’islam, l’une se nourrissant de l’autre. La première – le panarabisme linguistique, la langue n’étant que le prétexte – servira de fusée porteuse au wahhabisme. En réalité, c’est dès la première rentrée d’octobre 1962 que se mettaient en place les prémices d’une mise sous tutelle idéologique de l’école algérienne.

Le bon peuple était alléché par un mirage que le pouvoir politique lui faisait miroiter dès juillet 1962, avec la fameuse profession de foi de celui qui allait devenir le premier président de la République, feu Ahmed Ben Bella. « Nous sommes arabes, nous sommes arabes, nous sommes arabes ! » s’écria-t-il sur le tarmac de l’aéroport d’Alger à sa libération des geôles françaises.

Les pédagogues officiels ont mélangé arabisation et wahhabisation

La réhabilitation de la langue arabe était légitime pour un peuple spolié de son identité pendant 130 années. Pur mensonge et piège fatal pour la société algérienne. Timidement d’abord, jusqu’à la fin des années 1970, puis à l’excès depuis 1980, les pédagogues officiels ont mélangé arabisation et « wahhabisation », arabisation et « dé-francisation », arabisation et endoctrinement/embrigadement.

L’esprit critique pénalisé

Au service de ce processus éducatif néfaste, sera mise en place une pédagogie appropriée qui fera de la langue arabe une victime : elle sera mal enseignée, jusqu’à ce jour. En effet, le tandem parcoeurisme par l’élève/ bachotage par l’enseignant sera d’une efficacité redoutable dans l’enracinement de la norme et du référent wahhabiste dans l’esprit et le cœur de millions d’Algériens. Chez l’élève, une telle approche pédagogique étouffe les capacités intellectuelles supérieures telles que l’esprit d’analyse, de synthèse, l’esprit critique, voire le sens esthétique.

Des générations d’élèves engloutiront des textes pédagogiques baignés soit d’idéologie, soit de religion

Les sciences, les langues étrangères, l’éducation physique et sportive (EPS) et les arts (musique, théâtre, peinture…) ont été mis en minorité. Les contenus des programmes et surtout des manuels épouseront les contours de cette idéologie importée. Aucune référence à l’identité culturelle algérienne et à l’histoire millénaire, dont la dimension amazigh sera marginalisée au profit du monde moyen-oriental.

Les trésors de la langue arabe avec ses illustres poètes, écrivains et dramaturges sont ignorés. Exit aussi les écrivains algériens en langue arabe, et ce pour incompatibilité cultuelle ou culturelles. Des générations d’élèves engloutiront des textes pédagogiques baignés soit d’idéologie, soit de religion.

Les wahhabistes algériens montent au créneau pour maintenir leurs symboles

L’enjeu de la modernisation de l’école

En éducation, c’est le long terme qui prime. Ainsi, à l’orée de ce troisième millénaire, le résultat est là dans toute sa nudité : une société algérienne gangrenée par l’excès de bigoterie wahhabiste érigée en mode de vie ostentatoire quasi-institutionnalisé. Comment parler d’un  projet de société fédérateur – mariage de la modernité et de l’authenticité –  auprès de militants chauffés à blanc par une idéologie sectaire, le wahhabisme ?

C’est tout l’enjeu des efforts de modernisation de l’école algérienne entrepris ces dernières années. Cela, les wahhabistes algériens l’ont compris. Ils montent au créneau avec véhémence pour maintenir leurs symboles que sont la bismalla (Au nom d’Allah, formule d’introduction dans le Coran), le niqab, le quamis (tunique islamique masculine) et l’idéologisation des contenus.

Dans leur combat existentiel, ils sont aidés par une force de frappe non négligeable : des partis politiques et des médias acquis à leur idéal de société. Ils ont compris cette vérité élémentaire : l’école contribue, pour l’essentiel, à la construction/reproduction d’une société.

(Par Ahmed Tessa, pédagogue et auteur de « L’impossible éradication : l’enseignement du français en Algérie »,Jeune Afrique 27-09-2017).

Répondre

D'autres nouvelles

Citations du Jour

septembre 2017
D L Ma Me J V S
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Copyright

Copyright ©AM 2005-2018 Colbert Hier,Ain-Oulmène Aujourd’hui.All Rights Reserved.

Albums

  • Album : *Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Scoubidou</b> <br />
  • Album : Equipe de Football 2
    <b>Equipe Sportive de Colbert " ESC "</b> <br />
  • Album : Equipe de Football
    <b>Etoile Sportive de Colbert,1927</b> <br />
  • Album : Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Parfum Ploum Ploum</b> <br />
  • Album : Paysages de la Région de Ain-Oulmène
    <b>Abricotier en Fleurs,Sud Ouest de Ain-Oulmène aux environs de Ouled-Tebben,Mars 2011</b> <br />
  • Album : Edifices du village de Colbert
    <b>La poste de Colbert,1890-1900</b> <br />
  • Album : Ain-Oulmène 2
    <b>La Rue Nationale</b> <br />
  • Album : Photos de jeunesse,62-76
    <b>MM. Dufour & Kouider en face de la cour du collège de garçons 63-65</b> <br /> de Gauche à droite,un enseignant,Dufour,Talaâ Kouider & Madouni Yacine

Commentaires récents

Archives

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905
Identification effectuée par KN & AM
En haut et à gauche, la route vers Bir Haddada
Au milieu, on y voit deux maisons en blanc dont la toiture en tuiles en forme hexagonale ,à droite c’est l’ancienne poste et sa gauche une villa démolie en début des années 70
En premier plan, à droite , c’est l’infirmerie devenue hôpital,post-indépendance et aujourd’hui c’est le siège de la BMPJ
Au centre, l’église du village et plus bas à droite la ferme Rieu
En arrière plan à droite l’hôtel des messageries et un peu plus à sa droite l’immeuble de Bakir et Rachi
Devant le grand hangar en blanc en avant plan ,le garage de Benmaameche Mokhtar
Et en avant plan tout à fait à droite Ain Lèhnèche

Charles Aznavour,La Mamma

Sondage

Dites-moi ce qui ne va pas ds le blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos sur flickr

Amérique du Nord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Le président des États-Unis a annoncé mardi qu’il rétablissait le ...

Amérique du Sud

Les Colombiens rejettent l’accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc)

Contre toute attente, les Colombiens ont rejeté dimanche, de peu, ...

Asie-Pacifique

Les Rohingya du Myanmar – Des pions dans la guerre que les Anglais livrent aux Chinois par l’intermédiaire des djihadistes saoudiens

L’attention des médias est dirigée vers des violences ethniques mineures ...

Culture

Les bibliothèques de la ville de Ain Oulmène et de Draâ El Miad sont sous-utilisées et perdent leur principale vocation

Les bibliothèques de la ville de Ain Oulmène et de Draâ El Miad sont sous-utilisées et perdent leur principale vocation

Le coût de réalisation de ces deux bibliothèques étant estimées ...

Europe

Première nuit en prison pour Tariq Ramadan mis en examen pour viols

Figure clivante de l’islam en France, Tariq Ramadan a été ...

Evènement

L’an Amazigh 2968 : Un rite vieux de plusieurs milliers d’années célébré ce 12 janvier 2018 sous les couleurs officielles

Le rite « Yennayer » ou l’an Amazigh, communément appelé chez nous ...

Hommages & Pensées

Hommages & Pensées

Hommages & Pensées

Photo prise le 02 Juillet 2011, Ces gens-là… Hommage à nos Aînés,décédés ...

Planète,Environnement & Climat

A quelques jours de Ramadan et à la veille de la période estivale,la crise de l’eau continue à sévir à Ain Oulmène

A quelques jours de Ramadan et à la veille de la période estivale,la crise de l’eau continue à sévir à Ain Oulmène

La persistante crise de l’eau continue de sévir dans la ...

Portrait

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Le philosophe André Glucksmann, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 juin ...

Proche Moyen Orient

La malhonnêteté des grands médias à l’égard de la Palestine

Le jeune Fawzi al-Junaidi – ici maltraité par toute une ...

Sciences & HighTech

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Depuis le lancement de la 4G par les opérateurs de ...

Université

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

Grève ENS El Eulma,03-12-2017 Les étudiants de l’école normale supérieure (ENS) ...

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON