Hommage au martyr algérien guillotiné Fernand Iveton : « ma vie ne compte pas, ce qui compte c’est l’Algérie, son avenir »

Posté le 25 février 2017 par A M dans Histoire

Hommage au martyr algérien guillotiné Fernand Iveton : « ma vie ne compte pas, ce qui compte c’est l’Algérie, son avenir »

Fernand IvetonUne soirée hommage à Fernand Iveton, cet Algérien guillotiné le 11 février 1957, a été organisée vendredi soir par le Parti communiste français (PCF) dans le cadre de la semaine anticoloniale 2017.

«Il y a 60 ans, le 11 février 1957, Fernand Iveton, militant communiste membre du FLN, était guillotiné sur l’ordre de l’Etat français. Il avait commis comme ‘crime’  un acte de solidarité avec son peuple, le peuple algérien. La guerre d’Algérie durait alors depuis trois ans. Le peuple algérien paya un lourd tribut à la cause de son indépendance», ont rappelé les organisateurs de cet hommage auquel plus d’une centaine de personnes sont venues écouter le témoignage de son compagnon de lutte, Sadek Hadjres, un des fondateurs du Parti de l’avant-garde socialiste (PAGS), et l’historien Alain Ruscio.

Dans son introduction, Frédérick Genevée, membre de la direction du PCF, a affirmé que la colonisation française n’est pas un «objet froid», soutenant que l’extrême droite n’a pas encore digéré l’indépendance de l’Algérie. Il a indiqué que commémorer le martyr Fernand Iveton est «un choix politique» de la direction du PCF qui a fait l’objet, durant la soirée, d’un chapelet de critiques sur sa position «négative» lors du déclenchement de la guerre de libération, malgré les explications données par Sadek Hadjres, qui était à l’époque au sein du Parti communiste algérien (PCA).

«Oui, il y a eu des crimes coloniaux, des crimes contre l’humanité en Algérie commis par l’Etat français qui répondait aux revendications et aspirations des Algériens par la répression et la violence», a affirmé ce responsable du PCF.

C’est ainsi que l’historien Alain Ruscio, auteur de Nostalgérie : l’interminable histoire de l’OAS (La Découverte, 2015), a mis les faits dans leur contexte en rappelant le combat militant de ce jeune communiste révolutionnaire qui croyait en l’avenir d’une Algérie indépendante.

Il a également évoqué avec ironie l’arrivée, en octobre 1842, de l’arme fatale : la guillotine, par laquelle il a dénombré 583 victimes d’Algériens, dont Fernand Iveton qui avait participé à «la lutte de son peuple».

Pour lui, l’assassinat d’Iveton reste une «tache indélébile» dans l’histoire de la France contemporaine. «En ces temps de réhabilitation tous azimuts du colonialisme, il est bon de rappeler que ce système, né dans la violence, ne s’est perpétué que par le sang, avant de s’écrouler lamentablement», a-t-il dit.

Pour sa part, Sadek Hadjres a souligné qu’Henri Maillot, un autre militant pour la cause algérienne, et Fernand Iveton, qu’il avait connu dès 1950, «ont donné une leçon de patriotisme aux Algériens», témoignant qu’ils étaient, avec tant d’autres, «profondément imprégnés par la lutte contre le colonialisme pour l’indépendance de l’Algérie».

L’ancien responsable du mouvement communiste algérien a bifurqué, dans son intervention, sur la relation entre le PCF et le PCA pour dire qu’elle était «exemplaire» durant la période de la guerre de libération.

Une affirmation qui a suscité un certain nombre de réactions de la part du public, dont des interventions ont focalisé sur l’attitude «incompréhensible» du PCF lors du déclenchement de la lutte armée du peuple algérien sur le vote, le 12 mars 1956, en faveur des pouvoirs spéciaux donnés au gouvernement «pour prendre toutes les mesures exceptionnelles commandées par les circonstances, en vue du rétablissement de l’ordre, de la protection des personnes et des biens et de la sauvegarde du territoire».

Pour rappel, au petit matin du 11 février 1957, Fernand Iveton est exécuté à la prison Serkadji, à Alger, en même temps que deux autres patriotes algériens : Mohamed Ounnoughi et Ahmed Lakhnache. Ses dernières paroles ont été : «La vie d’un homme, la mienne, ne compte pas. Ce qui compte, c’est l’Algérie, son avenir».

(APS) ,25-02-2017

Répondre

D'autres nouvelles

Citations du Jour

Archives

février 2017
D L Ma Me J V S
« jan   mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

Copyright

Copyright ©AM 2005-2018 Colbert Hier,Ain-Oulmène Aujourd’hui.All Rights Reserved.

Albums

  • Album : *Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Rodeo</b> <br />
  • Album : Equipe de Football 2
    <b>Etoile de Foot de Ain-Oulmène</b> <br />
  • Album : Equipe de Football
    <b>Djamel Chamana évoluant à l'ESS de Sétif,1968-1969</b> <br />
  • Album : Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Kalmine</b> <br />
  • Album : Paysages de la Région de Ain-Oulmène
    <b>Le cèdre de Rawhanya,08-04-2011</b> <br />
  • Album : Edifices du village de Colbert
    <b>La station de pompage de l'ancien château et le silo de la S.I.P à droite construit en 1911</b> <br />
  • Album : Ain-Oulmène 2
    <b>Route de Bir Haddada </b> <br />
  • Album : Photos de jeunesse,62-76
    <b>Campagne de reboisement,65-70</b> <br /> Debout à gauche,Chérif Djarmouni,Accroupis à gauche Kharchi Lemnaouer

Commentaires récents

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905
Identification effectuée par KN & AM
En haut et à gauche, la route vers Bir Haddada
Au milieu, on y voit deux maisons en blanc dont la toiture en tuiles en forme hexagonale ,à droite c’est l’ancienne poste et sa gauche une villa démolie en début des années 70
En premier plan, à droite , c’est l’infirmerie devenue hôpital,post-indépendance et aujourd’hui c’est le siège de la BMPJ
Au centre, l’église du village et plus bas à droite la ferme Rieu
En arrière plan à droite l’hôtel des messageries et un peu plus à sa droite l’immeuble de Bakir et Rachi
Devant le grand hangar en blanc en avant plan ,le garage de Benmaameche Mokhtar
Et en avant plan tout à fait à droite Ain Lèhnèche

La grotte des pigeons « Ghar H’mème » comme si vous y étiez

Sondage

Dites-moi ce qui ne va pas ds le blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos sur flickr

Amérique du Nord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Le président des États-Unis a annoncé mardi qu’il rétablissait le ...

Amérique du Sud

Les Colombiens rejettent l’accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc)

Contre toute attente, les Colombiens ont rejeté dimanche, de peu, ...

Asie-Pacifique

Les Rohingya du Myanmar – Des pions dans la guerre que les Anglais livrent aux Chinois par l’intermédiaire des djihadistes saoudiens

L’attention des médias est dirigée vers des violences ethniques mineures ...

Carnet de décès

Remerciements

Remerciements

Contribution,Débats & Idées

Comment l’islam wahhabite a phagocyté les traditions et valeurs algériennes

Comment l’islam wahhabite a phagocyté les traditions et valeurs algériennes

Depuis l’indépendance, une confusion a été opérée entre traditions algériennes ...

Culture

La comédienne Sonia n’est plus

ALGER – Le comédienne Sonia, Sakina Mekkiou de son vrai ...

Europe

Première nuit en prison pour Tariq Ramadan mis en examen pour viols

Figure clivante de l’islam en France, Tariq Ramadan a été ...

Hommages & Pensées

Hommage & Pensées

Hommage & Pensées

Photo prise le 02 Juillet 2011, Ces gens-là… Hommage à nos Aînés,décédés ...

Planète,Environnement & Climat

« Nette amélioration » de distribution d’eau potable à Ain Oulmène mais reste beaucoup à faire

« Nette amélioration » de distribution d’eau potable à Ain Oulmène mais reste beaucoup à faire

Un programme provisoire de distribution d’eau potable durant la période ...

Portrait

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Le philosophe André Glucksmann, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 juin ...

Proche Moyen Orient

Nous n’arrêterons pas de filmer, nous n’arrêterons pas d’écrire

Nous n’arrêterons pas de filmer, nous n’arrêterons pas d’écrire

Gideon LEVY La Knesset pourrait agir non seulement contre la presse, ...

Reportage

Le plus vieux cimetière d’El Gasriya de la ville de Ain Oulmène est abandonné depuis les « années 90 »

Le plus vieux cimetière d’El Gasriya de la ville de Ain Oulmène est abandonné depuis les « années 90 »

Photos à l’appui, le cimetière d’El Gasriya de la ville ...

Santé

Urgence pour la prise en charge de personnes souffrant de déséquilibre psychiatrique (Ain Oulmène)

Urgence pour la prise en charge de personnes souffrant de déséquilibre psychiatrique (Ain Oulmène)

La canicule a accéléré l’apparition de malades mentaux qui errent ...

Sciences & HighTech

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Depuis le lancement de la 4G par les opérateurs de ...

Université

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

Grève ENS El Eulma,03-12-2017 Les étudiants de l’école normale supérieure (ENS) ...

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON