Photos inédites du village de Colbert : Savez-vous où se trouvait la villa Saint-Jean ???

21 octobre 2016

Histoire

Photos inédites du village de Colbert : Savez-vous où se trouvait la villa Saint-Jean ???

Villa Orgelès,Colbert

 

Villa Jean-Jean ,Colbert début 1900

Entrée de Colbert, début 1900

Entrée Nord ou Sud du village de Colbert ?

Hôpital indigène (infirmerie) de Colbert vers 1930

Hôpital indigène (infirmerie) de Colbert vers 1930

20 Réponses à “Photos inédites du village de Colbert : Savez-vous où se trouvait la villa Saint-Jean ???”

  1. Brabant Dit :

    Bonjour à tous

    Si vous avez dans vos archives des photos de Colbert (Ain oulmène aujourd’hui ) ça me ferait plaisir d’avoir des photos de vers 1960 des endroits ou se trouvait les camps militaires , la BCS à la sortie sud à droite avec les camions et garage sous les sapins,à droite à l’entrée nord à gauche le terrain de foot et la harka
    merci à vous et à bientôt
    Daniel

    Répondre

  2. Saad Dit :

    Je vous remercie pour la contribution, qui est quand même d’un grand apport pour les jeunes et les moins jeunes.
    Seulement et seulement par souci de bien informer; il est impératif que les commentaires et contributions soient exhaustifs pour une meilleure connaissance.
    Merci.

    Répondre

  3. K.N. Dit :

    Bonsoir tout le monde.
    A mon cher ami Abderr, au moins, cette photo nous a un peu rajeuni puisqu’elle nous fait faire un voyage dans le temps de notre enfance, quand on jouait ensemble dans cette rue.
    à AM, et en ce qui concerne Orgelès, c’est un colon comme les autres. Il faut savoir selon ce que j’ai pu recueillir dans les archives de la Mairie, que la colonisation de Colbert s’est faite en trois vagues.
    La première vague est arrivée vers 1890, puis il y eut un 1er agrandissement du Centre de colonisation de Colbert vers 1900 pour installer une deuxième vague de colons, et un deuxième agrandissement vers 1912. Orgelès comme tous les habitants de ce quartier faisait partie du 1er agrandissement de 1900, dont Cambon, Cabantous, etc.
    Quant aux colons du 2ème agrandissement de 1912, ils ont été installés dans l’actuelle rue Salah Zaoura.
    Mais autour de 1930, presque tous les colons du 1er et 2ème agrandissement sont partis à cause de la sécheresse qui a sévi ces années-là. Ne sont alors restés que les premiers colons, certainement parce que, comme ils étaient les premiers arrivés, ils avaient les meilleures terres, et aussi sûrement, parce qu’ils avaient grandi ici et n’avaient pas où aller.
    A+++

    Répondre

  4. abderr à K N Dit :

    très bien vue mon frère je confirme tous tes dire après ce que j’ai écrit j’ai revu bien la photo et je me suis rappelé de la grande cour ou l’ongle sud-est était occupé par un marchand de dattes et figues sèches qu’on appelait je ne sais pas pourquoi ELKHAZNADJI .j’ai montré la photo à mon frère Mohamed en lui disant qu’il est né …..ICI…… Encore une fois bravo khouya laaaziz pour l’éclaircissement , mais laisse moi te dire que je savais que tu allais me rectifier

    Répondre

  5. Tfoyl Dit :

    Ah, je viens juste de comprendre pourquoi sur la photo il y a marqué « Villa Orgelès » !
    En fait, il s’agit du nom de son propriétaire, Jean Orgelès, qui en aurait joui entre 1903 et 1921, comme l’indique l’archive du titre de propriété consignée dans les Archives nationales (françaises) d’Outre-Mer (ANOM) dans ce document PDF ci-dessous (page 102)…

    http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/getpdf.php?mode=view&id=FRANOM_01370&fmt=.pdf

    Répondre

    • A M à Tfoyl Dit :

      Bjr
      Oui il s’agirait de Jean Orgelès selon les archives, mais reste à vérifier qui était exactement le propriétaire de cette villa, je pense qu’il s’agissait certainement d’une personne notable…
      A rechercher qui est Jean Orgelès ???
      Merci pour ce commentaire.
      Merci à également à K.N. et à abderr.
      A+++

      Répondre

  6. K.N. Dit :

    Bonjour tout le monde.

    Ravi de te lire, cher ami Abderr.
    Détrompe-toi, les habitations Cherrad et Beloulhi, qui étaient elles aussi des maisons de colons, existaient en même temps que la villa St-jean, car elle font partie d’un même lotissement de Colbert initié par l’Administration Coloniale. Si le jardin parait grand, c’est parce que la photo a été prise en perspective plongeante, certainement à partir d’un arbre ou du toit de la maison Cherrad.
    Bien sûr, en 1964 soit 60 ans après, la villa a subi beaucoup de transformations,et comme la plupart des maisons coloniales, elle est devenue une ‘hara’, mais je me souviens, lorsque je venais t’appeler à la maison, que la barrière du jardin existait toujours quoique murée avec des parpaings ou des panneaux de bois, il me semble.
    L’angle de la villa à droite correspond actuellement au local construit dans les années 1970 et précédemment occupé par feu Hadj Chemma.
    Apparemment, la photo a dû avoir été prise au début du 20° siècle.

    Répondre

  7. abderr Dit :

    quand j’y habitait le plan n’était pas aussi grand que ça la rue où il y a les Belouelhi et Charad est à la place du jardin la rentrée de la villa était à l’Ouest comme à l’origine et la porte de la cour donnait sur les battisses des marchand de légumes et autres bouchers et y avait la fontaine qu’on appelait AIN ELDJAZARA

    Répondre

  8. abderr à A M Dit :

    ça m’a donné la chaire de poule/ j’y ai habité entre 1064 et 65 elle appartenait à Larguem en colocataire en avait tata Alidja parente à la famille Hebibi et grand-mère à Tayeb Houibi

    Répondre

  9. Tfoyl Dit :

    Salut

    Corrigez-moi si je me trompe.
    Est-ce qu’il s’agit de ce que j’ai encadré en rouge dans cette image ?

    http://nsa38.casimages.com/img/2016/10/24/16102409593412663.jpg

    Répondre

    • A M à Tfoyl Dit :

      Bonjour
      Merci pour le commentaire.
      D’après KN,la villa ST-JEAN se trouvait en face BENSAOU.
      A+++

      Répondre

      • Tfoyl Dit :

        Oui, c’est ce que j’ai compris. Mais ça c’est uniquement la face ouest de la bâtisse.
        Or, comme la photo est prise du côté « Roud Ahmed Laâma », là où il y a le jardin, on en déduirait que la villa avait 3 faces :

        1. une face ouest, vis-à-vis des Bensaou et de l’ex « Qahwet Errougi »
        2. une face est, donnant sur le quartier Ahmed Laâma
        3. et une face sud, là où se trouvent actuellement les nouvelles boutiques de dattes, etc.

        A confirmer ou infirmer.
        Merci

        Répondre

        • A M à Tfoyl Dit :

          Re-bjr

          Selon K.N, l’accès de cette villa comme le montre la photo a été changé vers la rue Ouest en face de l’ex café Rougi et l’ex habitation de la famille Bensaou.
          Pour ce qui est de la barrière et de la cour de ce villa ont été rasées au début des années 60.
          Je pense d’autres précisions viendront…
          A+++

          Répondre

  10. K.N. Dit :

    J’ai oublié : notre ami Abderr y a habité dans les années 1960.

    Répondre

  11. K.N. Dit :

    Bonjour.
    Il s’agit de la villa Saint-Jean qui a été démolie il y a deux ou trois ans. La photo a été prise à l’angle de la rue des Frères Thameur (roud Ahmed Laâma). Le jardin qu’on voit en avant-plan existait encore au début des années 70 quoique muré en partie . Il semblerait que l’auvent qui porte l’inscription « Villa Saint-Jean » a été déplacé par la suite sur la porte qui donnait sur l’autre rue. Et la maison que l’on voit à droite est celle de Si Djemaï Benasaou. A gauche c’est le futur emplacement de l’ancien stade Ahmed Benyoucef et la station-service Hafnaoui.

    Répondre

    • A M à K.N. Dit :

      Bonjour
      Merci pour le commentaire et pour ces informations.
      Honnêtement je n’arrive pas à me situer,dès que j’aurai le temps,je vais me déplacer sur le lieu ,je vais me positionner en face de la colline en arrière plan de la photo ,et peut-être là je vais me retrouver.
      Merci encore.
      A+++

      Répondre

Laisser un commentaire

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON