La fin de l’islam politique d’Ennahda, vers le « post islamisme »?

Posté le 30 mai 2016 par A M dans Interview

Le politologue spécialiste de l’islam, François Burgat, revient sur les déclarations de Rached Ghannouchi qui veut faire « sortir de l’islam politique » le parti tunisien Ennadha jusque-là présenté comme « islamiste ».

C’est une véritable révolution dans le paysage politique tunisien. Et peut-être même au-delà. Le parti « islamiste » Ennahda ne va plus se réclamer de l’islam politique, qui « n’a plus de justification en Tunisie », a affirmé son président Rached Ghannouchi dans une interview publiée jeudi 19 mai dans Le Monde. Ces déclarations interviennent à la veille de l’ouverture d’un congrès qui doit acter la séparation entre les activités politiques d’Ennahda et la prédication.  »On sort de l’islam politique pour entrer dans la démocratie musulmane. Nous sommes des musulmans démocrates qui ne se réclament plus de l’islam politique », a notamment affirmé Rached Ghannouchi. L’analyse du politologue François Burgat, directeur de recherche à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM).

Comment analysez-vous les déclarations de Rached Ghannouchi sur Ennadha qui sort de « l’islam politique »?

Sa décision,  à la veille du 10ème Congrès d’un parti héritier du « Parti de la tendance islamique » créé en juin 1981, est bien évidemment tout à fait intéressante. En fait, si courageuse soit elle, elle n’a rien toutefois de véritablement révolutionnaire. Elle parachève une trajectoire réformiste amorcée depuis plusieurs années. Cette évolution s’était accélérée à la faveur de la participation décisive d’Ennahda, vainqueur des premières élections démocratiques de la Tunisie contemporaine,  au processus de transition politique et de reconstruction institutionnelle. Le parti de Ghannouchi avait fait dans ce domaine d’importantes concessions. Et il avait rendu possible l’adoption – unique à l’échelle régionale- d’une constitution qui avait parachevé le socle institutionnel de la démocratie tunisienne.

Selon lui le concept d’islam politique a été défiguré par Daech et Al-Qaida. Quel impact ces propos peuvent-ils avoir?

Pour plusieurs catégories de raisons, la décision de Ghannouchi n’aura certainement pas pour effet de « mettre fin à l’ère de l’islam politique » comme certains aimeraient pouvoir l’annoncer. Elle n’affectera que très peu les formations qui ne s’y reconnaissent pas, avec lesquelles elle creusera même la fracture. Ce sera d’ailleurs sans doute le cas dans l’arène tunisienne où Ennahda est très loin de faire le plein du potentiel des « voix » islamistes  et où son évolution vers le centre puis vers la « périphérie », laisse aujourd’hui plus d’espace à des mobilisations plus radicales.

Mais cette évolution  signale tout de même une tendance intéressante. Une composante importante du spectre islamiste est bien en train de se rapprocher d’un seuil historique. Ce seuil est celui à partir duquel la volonté de redonner à une appartenance religieuse, longtemps considérée comme menacée, sa place dans la société, perd progressivement de sa centralité. Avec Ennahda, cette transformation n’affecte pour l’heure qu’une « extrémité » du très large spectre islamiste qui va si l’on veut aller vite de Rached Ghannouchi à Abou Bakr Al Baghdadi. Je continue pour ma part à qualifier la permanence islamiste en termes d’ »omniprésente diversité ». La mise au point de Ghannouchi élargit un peu plus encore le spectre de cette diversité. Elle ajoute, à sa marge, une catégorie frontière à toutes celles qui permettent de rendre compte de l’actuel « pluriel » islamiste :  celle –  qu’une utilisation prématurée avait à mes yeux longtemps dévoyé et qui va devenir désormais fonctionnelle – de « post islamisme ».

Ghannouchi évoque aussi « la démocratie musulmane ». Comment interprétez-vous cette idée ?

Sur le terrain d’un très vieux débat, cette référence, comparable dans son essence à ce que furent les « démocraties chrétiennes », prend effectivement plus de sens encore que par le passé. L’avenir de la formule inaugurée par les dirigeants d’Ennahda n’aura toutefois d’impact qu’en fonction de l’attitude d’un certain nombre de leurs « partenaires » obligés. Le premier d’entre eux est  le parti Nidaa Tounes, du président Beji Caïd Essebsi, dont le sérieux qu’il mettra ou ne mettra pas à partager le pouvoir crédibilisera ou au contraire discréditera l’option modérée choisie par ces « ex islamistes ». Les occidentaux seront eux aussi des acteurs importants de cette transition: sur la rive nord de la Méditerranée, chaque poussée de  l’islamophobie et chaque dérapage culturaliste de notre « lutte contre la terreur » contribue sans surprise à crédibiliser les radicaux et à discréditer d’autant ceux qui luttent pour  les affaiblir.

Par Antoine Izambard (http://www.challenges.fr)

Répondre

D'autres nouvelles

Citations du Jour

mai 2016
D L Ma Me J V S
« avr   juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Copyright

Copyright ©AM 2005-2018 Colbert Hier,Ain-Oulmène Aujourd’hui.All Rights Reserved.

Albums

  • Album : *Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Scoubidou</b> <br />
  • Album : Equipe de Football 2
    <b>Equipe Sportive de Colbert " ESC "</b> <br />
  • Album : Equipe de Football
    <b>Etoile Sportive de Colbert,1927</b> <br />
  • Album : Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Parfum Ploum Ploum</b> <br />
  • Album : Paysages de la Région de Ain-Oulmène
    <b>Abricotier en Fleurs,Sud Ouest de Ain-Oulmène aux environs de Ouled-Tebben,Mars 2011</b> <br />
  • Album : Edifices du village de Colbert
    <b>La poste de Colbert,1890-1900</b> <br />
  • Album : Ain-Oulmène 2
    <b>La Rue Nationale</b> <br />
  • Album : Photos de jeunesse,62-76
    <b>MM. Dufour & Kouider en face de la cour du collège de garçons 63-65</b> <br /> de Gauche à droite,un enseignant,Dufour,Talaâ Kouider & Madouni Yacine

Commentaires récents

Archives

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905
Identification effectuée par KN & AM
En haut et à gauche, la route vers Bir Haddada
Au milieu, on y voit deux maisons en blanc dont la toiture en tuiles en forme hexagonale ,à droite c’est l’ancienne poste et sa gauche une villa démolie en début des années 70
En premier plan, à droite , c’est l’infirmerie devenue hôpital,post-indépendance et aujourd’hui c’est le siège de la BMPJ
Au centre, l’église du village et plus bas à droite la ferme Rieu
En arrière plan à droite l’hôtel des messageries et un peu plus à sa droite l’immeuble de Bakir et Rachi
Devant le grand hangar en blanc en avant plan ,le garage de Benmaameche Mokhtar
Et en avant plan tout à fait à droite Ain Lèhnèche

Charles Aznavour,La Mamma

Sondage

Dites-moi ce qui ne va pas ds le blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos sur flickr

Amérique du Nord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Le président des États-Unis a annoncé mardi qu’il rétablissait le ...

Amérique du Sud

Les Colombiens rejettent l’accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc)

Contre toute attente, les Colombiens ont rejeté dimanche, de peu, ...

Asie-Pacifique

Les Rohingya du Myanmar – Des pions dans la guerre que les Anglais livrent aux Chinois par l’intermédiaire des djihadistes saoudiens

L’attention des médias est dirigée vers des violences ethniques mineures ...

Culture

Les bibliothèques de la ville de Ain Oulmène et de Draâ El Miad sont sous-utilisées et perdent leur principale vocation

Les bibliothèques de la ville de Ain Oulmène et de Draâ El Miad sont sous-utilisées et perdent leur principale vocation

Le coût de réalisation de ces deux bibliothèques étant estimées ...

Europe

Première nuit en prison pour Tariq Ramadan mis en examen pour viols

Figure clivante de l’islam en France, Tariq Ramadan a été ...

Evènement

L’an Amazigh 2968 : Un rite vieux de plusieurs milliers d’années célébré ce 12 janvier 2018 sous les couleurs officielles

Le rite « Yennayer » ou l’an Amazigh, communément appelé chez nous ...

Hommages & Pensées

Hommages & Pensées

Hommages & Pensées

Photo prise le 02 Juillet 2011, Ces gens-là… Hommage à nos Aînés,décédés ...

Planète,Environnement & Climat

A quelques jours de Ramadan et à la veille de la période estivale,la crise de l’eau continue à sévir à Ain Oulmène

A quelques jours de Ramadan et à la veille de la période estivale,la crise de l’eau continue à sévir à Ain Oulmène

La persistante crise de l’eau continue de sévir dans la ...

Portrait

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Le philosophe André Glucksmann, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 juin ...

Proche Moyen Orient

La malhonnêteté des grands médias à l’égard de la Palestine

Le jeune Fawzi al-Junaidi – ici maltraité par toute une ...

Sciences & HighTech

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Depuis le lancement de la 4G par les opérateurs de ...

Université

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

Grève ENS El Eulma,03-12-2017 Les étudiants de l’école normale supérieure (ENS) ...

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON