Nucléaire : L’Iran et les grandes puissances concluent un accord historique

Posté le 14 juillet 2015 par A M dans Asie-Pacifique

Après 17 jours de pourparlers acharnés, les négociateurs ont arraché un compromis mettant fin à l’une des plus graves crises de la décennie.

Ils y sont finalement arrivés. Après dix-sept jours de négociations marathon, les représentants de l’Iran et des grandes puissances ont arraché un compromis sur l’épineux dossier du nucléaire iranien, mettant fin à l’une des plus graves crises de la décennie. « Tout ce dur travail a payé. Dieu bénisse notre peuple », a déclaré à l’agence de presse Reuters un diplomate iranien sous le sceau de l’anonymat. L’information a été confirmée peu après à l’Agence France-Presse de source diplomatique.

L’officialisation de l’accord devrait avoir lieu dans la matinée. La « réunion plénière finale de l’E3/UE3 et de l’Iran aura lieu à 10 h 30 à l’ONU » à Vienne, a ainsi indiqué la porte-parole de l’UE, Catherine Ray, sur son compte Twitter, utilisant la désignation européenne du groupe P5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne). L’objectif de l’accord est de garantir que le programme nucléaire iranien ne peut avoir de débouchés militaires, en échange d’une levée des sanctions internationales qui étouffent l’économie du pays.

Maintien de l’embargo sur les armes

La nuit de lundi à mardi a été marquée par une intense activité diplomatique au palais Coburg, qui abrite les négociations depuis le 27 juin. À minuit, les ministres des grandes puissances ont encore participé à une réunion plénière, juste après un nouvel échange entre l’Américain John Kerry et le Russe Sergueï Lavrov, principaux artisans du futur accord. Officiellement, toutefois, celui-ci n’est pas encore formellement conclu.

Les négociateurs ont bataillé jusqu’à la dernière minute pour résoudre de derniers « points de désaccord », selon les termes de Josh Earnest, porte-parole du président américain Barack Obama. D’après Reuters, qui cite des sources diplomatiques, l’Iran aurait accepté le principe de « Snapback », à savoir un retour des sanctions sous 65 jours si Téhéran ne respectait pas ses engagements sur le nucléaire. En outre, les grandes puissances auraient maintenu l’embargo de l’ONU sur les armes à destination de l’Iran pour une durée de cinq ans, ainsi que l’embargo onusien sur les missiles pour huit ans.

Soupçons

Depuis le week-end, tous les acteurs assuraient que l’accord était quasi bouclé, mais que des « décisions politiques » restaient nécessaires. « Aucun accord ne peut être parfait », a rappelé le ministre chinois Wang Yi, revenu spécialement dans la capitale autrichienne pour les dernières heures de la négociation aux côtés de l’ensemble de ses homologues. L’accord, s’il est confirmé, se sera fait attendre : il était initialement prévu pour le 30 juin, mais cette date avait été repoussée à plusieurs reprises en raison de l’importance des enjeux.

L’Iran est soupçonné d’avoir mis en oeuvre, jusqu’en 2003 et peut-être au-delà, un programme nucléaire militaire sous le couvert d’activités civiles, ce qu’il a toujours nié. Depuis une dizaine d’années, les États-Unis, l’Union européenne et l’ONU imposent des sanctions à la République islamique pour la forcer à négocier. Les pourparlers n’ont vraiment commencé qu’en 2013 après l’élection du président Hassan Rohani sur la promesse d’une levée des sanctions.

En avril, à Lausanne, les négociateurs ont obtenu à l’arraché un accord-cadre qui a fixé les grands principes du texte final. L’Iran a notamment accepté de réduire le nombre de ses centrifugeuses et son stock d’uranium enrichi, ce qui doit rendre quasi impossible la fabrication rapide d’une bombe atomique. En prévision de l’accord, le ministre iranien de l’Intérieur a demandé aux autorités locales de se préparer à des scènes de liesse dans les rues, la population espérant que la levée des sanctions internationales permette une amélioration de ses conditions de vie en cas d’accord.

« Mauvais accord » (Israël)

La séquence de pourparlers viennois représente l’un des plus longs cycles de négociations internationales, au niveau ministériel et en un seul lieu, depuis celui qui a abouti aux accords de Dayton (États-Unis) ayant mis fin en 1995 à la guerre en Bosnie-Herzégovine. Les discussions se sont éternisées en raison de désaccords sur la durée de l’accord, le rythme de la levée des sanctions ou l’accès aux sites militaires iraniens. Les négociations ont également buté sur la levée de restrictions sur le programme balistique et le commerce des armes, réclamée par Téhéran avec le soutien de Moscou.

Les Occidentaux jugent cette demande délicate en raison de l’implication iranienne dans plusieurs conflits, en particulier en Syrie et en Irak. Les voisins de l’Iran, notamment Israël et les puissances sunnites, s’opposent d’ailleurs à un accord qui ouvre la voie à une normalisation pour Téhéran sur la scène internationale. Même en cas d’amélioration de dernière minute, l’accord sera « mauvais », a redit lundi le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, évoquant le risque d’une « course aux armements nucléaires » dans la région.

(Lepoint.fr,14-07-2015)

2 Commentaires le “Nucléaire : L’Iran et les grandes puissances concluent un accord historique”

  1. K.Nouari

    Bonjour tout le monde.

    Sur le plan économique, cet accord est une très très mauvaise nouvelle pour nous autres algériens, car avec la fin de l’embargo, l’Iran va injecter dans le marché mondial de grandes quantités de gaz et de pétrole qui vont faire chuter encore plus les prix des hydrocarbures. On ne sera pas loin de 20 dollars le baril et ce sera la fin de l’Algérie.
    Qui a dit « gouverner c’est prévoir » ?

    • A M à K.Nouari

      Bonjour
      Exactement cet accord n’arrangerait pas certainement les pays producteurs de pétrole et surtout les pays dont les recettes proviennent du pétrole.
      Merci pour le commentaire et à bientôt.
      A+++

Répondre

D'autres nouvelles

Citations du Jour

juillet 2015
D L Ma Me J V S
« juin   août »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Copyright

Copyright ©AM 2005-2018 Colbert Hier,Ain-Oulmène Aujourd’hui.All Rights Reserved.

Albums

  • Album : *Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Scoubidou</b> <br />
  • Album : Equipe de Football 2
    <b>Equipe Sportive de Colbert " ESC "</b> <br />
  • Album : Equipe de Football
    <b>Etoile Sportive de Colbert,1927</b> <br />
  • Album : Objets de rêve de Jeunesse
    <b>Parfum Ploum Ploum</b> <br />
  • Album : Paysages de la Région de Ain-Oulmène
    <b>Abricotier en Fleurs,Sud Ouest de Ain-Oulmène aux environs de Ouled-Tebben,Mars 2011</b> <br />
  • Album : Edifices du village de Colbert
    <b>La poste de Colbert,1890-1900</b> <br />
  • Album : Ain-Oulmène 2
    <b>La Rue Nationale</b> <br />
  • Album : Photos de jeunesse,62-76
    <b>MM. Dufour & Kouider en face de la cour du collège de garçons 63-65</b> <br /> de Gauche à droite,un enseignant,Dufour,Talaâ Kouider & Madouni Yacine

Commentaires récents

Archives

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905

Vue générale de Colbert,1900-1905
Identification effectuée par KN & AM
En haut et à gauche, la route vers Bir Haddada
Au milieu, on y voit deux maisons en blanc dont la toiture en tuiles en forme hexagonale ,à droite c’est l’ancienne poste et sa gauche une villa démolie en début des années 70
En premier plan, à droite , c’est l’infirmerie devenue hôpital,post-indépendance et aujourd’hui c’est le siège de la BMPJ
Au centre, l’église du village et plus bas à droite la ferme Rieu
En arrière plan à droite l’hôtel des messageries et un peu plus à sa droite l’immeuble de Bakir et Rachi
Devant le grand hangar en blanc en avant plan ,le garage de Benmaameche Mokhtar
Et en avant plan tout à fait à droite Ain Lèhnèche

Charles Aznavour,La Mamma

Sondage

Dites-moi ce qui ne va pas ds le blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos sur flickr

Amérique du Nord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Nucléaire iranien : Après des mois de menaces, Trump annonce sa sortie de l’accord

Le président des États-Unis a annoncé mardi qu’il rétablissait le ...

Amérique du Sud

Les Colombiens rejettent l’accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc)

Contre toute attente, les Colombiens ont rejeté dimanche, de peu, ...

Asie-Pacifique

Les Rohingya du Myanmar – Des pions dans la guerre que les Anglais livrent aux Chinois par l’intermédiaire des djihadistes saoudiens

L’attention des médias est dirigée vers des violences ethniques mineures ...

Culture

Les bibliothèques de la ville de Ain Oulmène et de Draâ El Miad sont sous-utilisées et perdent leur principale vocation

Les bibliothèques de la ville de Ain Oulmène et de Draâ El Miad sont sous-utilisées et perdent leur principale vocation

Le coût de réalisation de ces deux bibliothèques étant estimées ...

Europe

Première nuit en prison pour Tariq Ramadan mis en examen pour viols

Figure clivante de l’islam en France, Tariq Ramadan a été ...

Evènement

L’an Amazigh 2968 : Un rite vieux de plusieurs milliers d’années célébré ce 12 janvier 2018 sous les couleurs officielles

Le rite « Yennayer » ou l’an Amazigh, communément appelé chez nous ...

Hommages & Pensées

Hommages & Pensées

Hommages & Pensées

Photo prise le 02 Juillet 2011, Ces gens-là… Hommage à nos Aînés,décédés ...

Planète,Environnement & Climat

A quelques jours de Ramadan et à la veille de la période estivale,la crise de l’eau continue à sévir à Ain Oulmène

A quelques jours de Ramadan et à la veille de la période estivale,la crise de l’eau continue à sévir à Ain Oulmène

La persistante crise de l’eau continue de sévir dans la ...

Portrait

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

Le philosophe André Glucksmann, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 juin ...

Proche Moyen Orient

La malhonnêteté des grands médias à l’égard de la Palestine

Le jeune Fawzi al-Junaidi – ici maltraité par toute une ...

Sciences & HighTech

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Du bruit pour rien,la 4 G Mobile n’est pas encore disponible à Ain Oulmène

Depuis le lancement de la 4G par les opérateurs de ...

Université

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

ENS d’El Eulma : Les étudiants maintiennent leur mouvement de grève comptent durcir encore le ton si leurs revendications ne sont pas prises en charge

Grève ENS El Eulma,03-12-2017 Les étudiants de l’école normale supérieure (ENS) ...

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON