Ramadan : en Islande, la journée de jeûne dure plus de 21 heures

24 juin 2015

Europe

Si le jeûne du ramadan est parfois éprouvant en temps normal, il l’est encore plus dans les pays du Nord, où le soleil ne se couche quasiment pas en cette saison.

Depuis le 18 juin, plus d’un milliard de musulmans sont invités à observer le jeûne du ramadan. Pendant un mois, les pratiquants ne doivent – en théorie – ni boire ni manger, de l’aube au crépuscule.

Le ramadan survient chaque année au neuvième mois du calendrier lunaire hégirien, plus court de 11 jours par rapport au calendrier solaire. Cette année, la première semaine du jeûne coïncide avec le début de l’été dans l’hémisphère nord, faisant du ramadan 2015 celui dont les journées de jeûnes sont les plus longues depuis trois décennies.

Si, en France, la durée quotidienne du jeûne est de 16 à 17 heures environ cette année, cela risque d’être encore plus éprouvant pour les musulmans vivant dans les pays du nord de l’Europe. Ainsi, à Moscou le temps de jeûne dépassera 17 heures, à Helsinki 18 heures et en Alaska 19 heures.

Mais la palme revient à Reykjavik, capitale de l’Islande, pays insulaire situé dans l’Atlantique Nord, où les croyants doivent respecter plus de 21 heures de jeûne, rapporte le site Quartz. Au risque de mettre en danger la santé des musulmans pratiquants, certes peu nombreux dans ce pays de 350 000 habitants. Ainsi, le débat à propos de la longueur du jeûne fait rage au sein de la communauté musulmane.

À l’heure de La Mecque

Face à cette situation, il y a deux écoles. « Les savants égyptiens disent que si les journées sont longues – plus de 18 heures – alors vous pouvez suivre l’heure de la Mecque ou de Médine, ou du pays musulman le plus proche », explique à la BBC l’imam Abdoul Mannan, président de l’Association islamique de Finlande du Nord. Ses fidèles choisissent pour la plupart de respecter la durée du jeûne pratiquée à la Mecque ou en Turquie.

Un choix qu’approuve le cheikh Usama Hasan, chercheur à la Quilliam Foundation, un think tank basé à Londres. Il a publié une fatwa qui stipule que les musulmans d’Europe peuvent jeûner en respectant l’amplitude horaire pratiquée dans le pays musulman le plus proche. Pour eux, l’abstinence ne dure donc qu’une douzaine d’heures.

Mais tous les savants ne sont pas de cet avis. « Les Saoudiens estiment que peu importe la durée de la journée, vous devez suivre l’heure locale », explique le Dr Abdoul Mannan. L’imam Khalid Latif, directeur exécutif du Centre islamique à l’université de New York, est catégorique : « Le ramadan est un rituel qui a ses mécanismes. Et ces mécanismes sont tels que nous jeûnons de l’aube jusqu’au crépuscule. Au sein de notre communauté, nous jeûnons de 3h30 du matin à 20h30 et nous encourageons tout le monde à faire ainsi. »

Ce qui ne change pas, de Reikjavik à La Mecque, c’est le rituel de l’iftar, la rupture du jeûne, qui se doit de rester un moment de partage. Reste que le repas pourra être apprécié plus sereinement dans le sud du Chili ou en Nouvelle-Zélande, que dans les fjords islandais où il faudra sans cesse garder un œil sur la montre.

(Steven JAMBOT ,France 24,23-06-2015)

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le blog de Zorg |
BER_KANNOISE |
De bonne heure, de bonne hu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amitié et fraternité
| p'titbeurre
| THAMES FALCON